Comment ne pas rater son salon le jour J !

L’aménagement de votre stand est fait, les équipes sont prêtes à accueillir prospects et clients, les argumentaires sont au point. Un dernier coup d’œil à la mise en place du stand : disposition des plaquettes, mise en marche de la vidéo de démonstration, un café chaud, chacun à son poste, c’est parti pour un nouveau salon !

1-Identifier le prospect

Le jeu consistera à susciter l’intérêt du visiteur et à renseigner le plus de personnes possible tout en différenciant les prospects des simples curieux. Allez au-devant des visiteurs, invitez le prospect  à rentrer sur le stand pour une conversation plus détaillée, mettez-le en confiance. N’oubliez pas, soyez souriant.

 
2- Inviter le visiteur à entrer sur le stand

Votre espace stand doit être un espace accueillant et vivant. Invitez le visiteur à rentrer sur le stand, à s’asseoir, à boire un café. En plus de vos présentations et conseils, proposez lui des démonstrations, des animations et des jeux, ceci dans le but d’attirer et de créer une dynamique. Vous pouvez également prévoir des moments festifs, cocktail, tirage au sort, distribution de goodies, dégustation de produits régionaux…

3- Transmettre des informations

Facilitez la transmission de vos informations.  En complément de la plaquette traditionnelle et de la carte de visite, mettez en ligne vos documents à télécharger, proposez de les regrouper derrière un QR code, ou envoyez tous les éléments après le salon…

4- Qualifier son fichier

Un salon est un outil idéal pour se constituer un fichier prospects qualifié. A partir d’outils fournis par les organisateurs : scan, QR code ou applications spécifiques…, ou en utilisant la bonne vieille méthode du carnet à fiches, récupérez le maximum d’informations sur chaque visiteur pour pouvoir les renseigner, les relancer après le salon.

5- Faites le « pitch »

Démarquez-vous, participez à une conférence et partagez votre expertise sur une thématique en lien avec votre activité. Vous pourrez dans ce cadre présenter votre activité, vos innovations et bénéficiez ainsi de la communication du salon.

6- Débriefez chaque jour

A la fin de chaque journée, débriefez sur le nombre de contacts, de devis, sur le nombre de clients accueillis. Faites le point chaque jour sur l’animation et la fréquentation du salon ainsi que sur les préparatifs du lendemain.

Bon salon !